Rechercher
  • reflexedapprendre

La question de la confiance en soi, en temps de (ré)orientation



Lorsque nous sommes ou avons été en défis scolaires, le manque de confiance et d’estime de soi ne se limite pas qu’au milieu scolaire et perdure dans le temps. Cela peut même avoir des conséquences dans nos choix professionnels.



Des personnes qui ont été confrontées à ses difficultés peuvent avoir choisi des études ou un métier par dépit. Après plusieurs années, certains se rendent compte que cette situation ne leurs correspond plus et voudraient changer, mais n’osent pas reprendre des études pour se réorienter. A l’heure où la course aux diplômes, est la manière la plus directe pour accéder à un métier, comment peuvent faire toutes ces personnes en pertes de repères, qui s’adaptent difficilement au « système classique », pour réussir à faire un métier dans lequel ils puissent s’épanouir ? C’était l’une de mes grandes problématiques lors de l’élaboration de mon projet professionnel.





L’accompagnement coaching de vie peut répondre à cette demande. Car, par le coaching de vie vous pouvez prendre conscience de vos compétences, vos ressources ou encore de votre potentiel et ainsi retrouver confiance en vous. Que vous soyez un adolescent perdu face à tous ce que la société vous demande (orientation et réussite scolaire, changements liés à l’adolescence, etc.) ou des adultes en questionnement, période de transition, réorientation professionnelle, le coaching de vie peut être une opportunité de redonner un sens à son orientation. Grâce à un accompagnement personnalisé, le coaching de vie vous permet d’ouvrir votre champ de réflexion, de mieux vous connaître ou encore de (re)trouver votre liberté de choisir, pour votre épanouissement, en partant de là où vous en êtes.



La réorientation n’implique pas forcément une rupture avec son passé. C’est peut-être simplement porter un regard différent sur sa vie et poser des actes qui font sens et qui font grandir votre confiance en vous.


« On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter. »

Jean de la Fontaine - Fables

0 vue
Nous contacter